Laure Stephan – Facilitatrice de lien parent-bébé

Laure Stephan

Pour une maternité sereine et épanouie
sommeil-bébé-mythe

Sommeil de bébé : 4 mythes

AH !! Le sommeil de bébé ! Une crainte voire une hantise pour beaucoup de futurs (puis de jeunes) parents ! On entend beaucoup de choses sur le sujet, pas forcément toujours des choses justes malheureusement… Je détricote pour vous 4 mythes sur le sommeil de bébé qui ont la vie dure.

Sommaire:

  1. Bébé ne fait pas ses nuits
  2. Estomac rempli = sommeil profond
  3. Si bébé est plus fatigué, il dormira mieux
  4. « Endormir » bébé

Faire ses nuits : 1er mythe sur le sommeil de bébé

« Alors, il fait ses nuits ? » : Question tant entendue par les jeunes parents… qui laissent croire 2 choses aux jeunes parents :

1. Bébé ne fait pas ses nuits
2. Bébé devrait savoir dormir toute la nuit rapidement

En réalité, si si, tous les bébés font LEUR nuit. Par contre, ils ne font en général pas les nuits de LEURS parents.
Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le sommeil du bébé est différent de celui de l’adulte

Oui, le sommeil de bébé est différent du sommeil de l’adulte. Donc il est normal pour un bébé d’avoir une nuit hachée. C’est SES nuits. Mais ce ne sera pas les vôtres…(enfin…malgré vous si les premiers mois… !)

Cycles de sommeil plus court

En effet, d’une part, les cycles de sommeil de bébé sont plus courts que ceux de l’adulte. 50 min environ pour le nouveau-né contre 90min pour un adulte.
Sur une nuit de sommeil, il y a donc plus changements de cycles et donc plus de probabilité de se réveiller.

Car en effet, quand le tout petit se retrouve en fin de cycle de sommeil et qu’il a récupéré suffisamment d’énergie (grâce à ce sommeil !), il pourra potentiellement se réveiller.

Et quand bébé se réveille, il cherche les sensations qu’il a connu dans le ventre de sa maman pour s’apaiser et se rassurer, comme : la succion, la chaleur, la contenance, les battements du cœur de sa maman… Donc en gros, il va chercher de la proximité et à téter.

Car bébé ne sait pas se calmer et se rendormir seul au départ, il aura besoin de beaucoup de sentiment de sécurité, d’apaisement. C’est là que vous devrez malheureusement intervenir et donc vous couper dans votre sommeil.

Les phases de sommeil sont différentes

Et, d’autres part, les phases sont différentes.

Adulte comme enfant ou bébé ont un sommeil où des cycles de sommeil s’enchainent comme le fameux « train du sommeil ».
Un train est un cycle, un wagon est une phase du cycle.

Les cycles, ou « wagon » sont eux différent entre les adultes et les bébés.

train sommeil bébé
Le fameux train du sommeil, version Leache League

L’adulte s’endormira en sommeil lent puis passera en sommeil paradoxal avant de passer à un nouveau cycle (lent puis paradoxal).

Le nouveau-né lui, s’endormira en sommeil agité (qui deviendra ensuite le sommeil paradoxal), puis, au bout de 20 min, passera au sommeil calme (qui deviendra ensuite le sommeil lent). A la fin de ce cycle, où le bébé dort à poing fermé dans cette phase du cycle, il pourra soit :

  • se réveiller
  • repasser dans un nouveau cycle et se rendormir en sommeil agité.

Quand c’est cette deuxième option, les jeunes parents peuvent avoir l’impression que bébé se réveille puisqu’il s’agite. Ils vont alors prendre les devants et intervenir auprès de bébé ce qui peut le réveiller alors qu’il allait continuer son sommeil en « enchainant un 2ème train ». Ce qui peut induire des réveils inutiles.

C’est aussi sans parler que ce fameux sommeil agité est…agité (!) comme son nom l’indique, et que ce n’est pas toujours de tout repos de dormir au côté d’un nourrisson !

Comment bébé apprend à faire une nuit complète de sommeil ?

Faire des nuits complètes pour le bébé est le résultat d’une maturation cérébrale accompagné d’une bienveillance des parents dans l’accompagnement au sommeil. « Faire ses nuits » n’est pas le résultat d’un dressage au sommeil.

En effet, c’est physiologique : le bébé ne peut pas, dans la majorité des cas, dormir 8-9 ou 12h d’affilée comme le rêverait leur parent (et je les comprends bien ! 😉). Son cerveau n’est pas assez mature pour cela. Il va maturer progressivement. Et tant qu’il ne sera pas assez mature pour cela, il ne pourra pas enchainer plusieurs cycles de sommeil.

Donc non, un bébé ne sait pas dormir rapidement toute une nuit…C’est une croyance qui fait souffrir certains jeunes parents qui ont alors des attentes irréalistes vis-à-vis du sommeil de leur enfant.

C’est aussi sans compter qu’en plus de la maturation cérébrale et de l’accompagnement bienveillant des parents au sommeil, il ne faut pas que le bébé ait de perturbateur de sommeil (ou des perturbateurs qui soient apaisés) pour qu’il puisse enchainer deux cycles de sommeil.

Les perturbateurs de sommeil sont divers mais les plus importants sont : les RGO (Reflux Gastro-Oesophagien), les freins restrictifs, des tensions, tortis-colis, des émotions coincées….

2ème mythe du sommeil de bébé : estomac rempli = sommeil profond

Je vais commencer ce 2ème mythe en te racontant l’illusion qu’une copine avait à cause de toutes ces croyances erronées que l’on entend sur le sommeil.

C’est une copine qui a beaucoup « galéré » avec le sommeil de son ainée. Enceinte de sa deuxième, un jour, elle me dit : « Elle devrait être plus grosse à la naissance que M., c’est cool, elle sera plus vite à 5 Kg ! ».

Je lui demande : « Pourquoi, qu’est ce qu’il se passe à 5Kg ? ». Elle me répond que les bébés dorment mieux.

… 🤷‍♀️

AH bon ?!

Je ne la connaissais pas cette croyance mais malheureusement elle est erronée, sinon, ça se saurait, tous les bébés ferait assez vite « leur » nuit (ou les nôtres donc… 😉)

Le sommeil n’est pas lié à l’estomac…

Ce genre de croyance donne l’impression que le sommeil est relié à l’alimentation de l’enfant.

Or, ce n’est pas le cas.

Non, donner un biberon de plus avant le coucher, ou le supplémenter de farine ou de céréales ne le fera pas dormir mieux. C’est un mythe. C’est même assez couteux en énergie pour l’organisme de bébé d’avoir le ventre trop rempli. Repensez la dernière fois que vous vous êtes couché le ventre (trop) plein…votre sommeil n’a certainement pas été très réparateur…

Le sommeil de bébé ne dépend pas de la quantité ingérée !

Ce n’est pas forcément la faim qui réveille bébé, c’est le fait d’avoir récupérer suffisamment d’énergie et de vouloir se réassurer ensuite auprès de son parent. La faim peut venir ensuite. Mais ce n’est généralement pas l’élément déclencheur.

taille estomac bébé
Même la leache league en parle dans un post… ça porte à confusion !

Oui, même si l’estomac de bébé fait la taille d’une cerise puis d’un œuf etc… les fœtus peuvent ingurgiter jusqu’à 1/2L de liquide amniotique par grosses slaves en fin de grossesse !!! Donc, ça n’a rien avoir avec la taille de l’estomac…

Ce n’est pas parce que l’estomac du bébé est plus petit qu’il se réveillera plus tôt à cause de la faim. Donc nul besoin de gaver nos bébés

3ème mythe du sommeil de bébé : Si bébé est plus fatigué, il dormira mieux

« S’il fait moins de sieste la journée, il dormira mieux la nuit » : belle légende….

Non, bébé comme adulte, quand on est TROP fatigué, on a plus de mal à s’endormir…

Et c’est donc même l’inverse : plus bébé dormira en journée, mieux il dormira la nuit ! Mais il ne s’agit pas pour autant d’inciter bébé à dormir plus !

Le sommeil de bébé : une fenêtre de tir !

En effet, bébé ne peut s’endormir s’il n’est pas fatigué (personne d’ailleurs… 😉), donc essayer de coucher bébé quand ce n’est pas encore son heure, est peine perdu. Cela créera de la frustration et de l’énervement pour vous deux.

Mais, coucher bébé trop tard, quand « il a passé son heure », c’est très trop compliqué voire impossible…Il faut ensuite « attendre le prochain train du sommeil ».

Donc coucher trop tôt, ça ne marche pas. Coucher trop tard, non plus… 🤔
Il y a donc une fenêtre de tir pour coucher son bébé, il s’agit de le coucher au bon moment pour que l’endormissement se fasse le plus facilement et le plus sereinement possible pour tous.

(En réalité, c’est comme pour nous…)

Comment savoir quand coucher bébé ?

Les signaux de fatigue…

Il n’y a pas 10 000 façons de faire : observer les signaux de fatigue de bébé.

bébé frotte yeux
Un des signaux typiques du signe de sommeil chez bébé : il se frotte les yeux

Ce peux être : frottement des yeux, des oreilles, des cheveux, agitation, bâillement, se cambre en arrière, yeux rouges, somnole…. Vous apprendrez à repérer les signaux physiques propres à votre enfant avec le temps.

Il y a également un autre signal qui précèdent tous ces signaux physiques, et qui est le même pour tous les bébés : le son du sommeil en Dunstan Baby Language (DBL): « Aoh ». Bon en réalité, parfois on entend plus « Aaaa » que « Aoh ». Quand on est initié au DBL, il est plus facile de repérer ce son, et on peut coucher alors bébé au bon moment.

4ème mythe du sommeil de bébé : « Endormir » bébé

« Je vais aller l’endormir ». Combien de fois j’ai entendu cette phrase (et combien de fois je l’ai dite aussi avant… 🙈!)

Bon, désolé de vous casser ce mythe, mais pour être directe : non, vous n’avez pas le pouvoir d’endormir votre bébé. Vous pouvez le coucher, mais s’endormir, seul lui le pourra.

S’endormir est un processus autonome et personne n’a le pouvoir sur personne d’endormir quelqu’un.

Je ne pinaille pas sur les mots, je veux vous faire prendre conscience du pouvoir des mots. 

En disant : « je vais l’endormir », et s’il ne s’endort pas, vous direz : « je n’ai pas réussi à l’endormir ».

Alors qu’en réalité, en disant : « je vais le coucher », et s’il ne s’endort pas, vous pourrez dire : « il n’a pas réussi à s’endormir ».

CAR NON, VOUS N’ETES PAS FAUTIF.VE si votre bébé ne trouve pas le sommeil !

Bébé n’a pas réussi à s’endormir, point. Enlevez-vous tout de suite cette pression des épaules de « réussir » ou « ne pas réussir » à endormir votre bébé. C’est ensuite l’escalade vers « je ne suis pas une bonne mère, je n’arrive même pas à l’endormir….etc »

La seule chose que vous pouvez faire pour faciliter l’endormissement de votre futur bébé, c’est de faire en sorte qu’il se sente en sécurité avec des personnes sereines (donc quand on se met la pression et qu’on pense qu’on n’est pas une bonne mère, ça marche moyen quoi… !).

Conclusion :

Il y a beaucoup de mythes sur le sommeil des bébés, et qui engendrent des illusions ou des attentes irréalistes pour les futurs et jeunes parents. C’est malheureusement déplorable 😢, et vivement que ces pensées évoluent pour éviter des déconvenues une fois bébé né !

Donc, pour résumer :

  • non, un bébé ne fait pas une nuit complète rapidement
  • oui, bébé fera SES nuits, mais pas les VOTRES
  • non, le sommeil ne dépend pas du poids ou de la quantité ingurgité
  • non, lui faire sauter des siestes ne sera pas plus bénéfiques pour la nuit
  • oui, si bébé dort beaucoup la journée, il ne dormira pas forcément moins bien la nuit (au contraire…)
  • non, vous n’avez pas la capacité d’endormir votre bébé, enlevez-vous vite cette pression de vos épaules !

Et vous, qu’est ce que vous avez entendu sur le sommeil de bébé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revoir l'Atelier GRATUIT :

Futures mamans :
Comment devenir une jeune maman heureuse et épanouie
qui profite à fond de son bébé
sans se sentir isolée !

C'est par ici !